Quels sont vos droits en cas de correspondance manquée ?

10 janvier 2017 Categorie : Vos Droits

Si votre réservation comprend des escales et que plusieurs vols sont nécessaires afin d’atteindre votre destination, il n’est pas rare qu’un problème survenu sur l’un de vos vols puisse vous faire rater votre correspondance et ainsi engendrer un retard conséquent à l’arrivée à votre destination finale.

Avez-vous la possibilité de réclamer une indemnisation ?

Les passagers ayant raté leur correspondance à la suite d’un problème sur l’un de leurs vols peuvent demander une indemnisation forfaitaire allant jusqu’à 600 euros s’ils sont arrivés à leur destination finale avec plus de 3 heures de retard.

 

La prise en charge et le remboursement de vos frais

La correspondance manquée peut être rattachée aux hypothèses de retard et les compagnies sont également tenues à des obligations de prise en charge dans l’attente d’une solution (hôtel, restauration…).

Pour en savoir plus sur la mise en œuvre de ces obligations, Justifix vous invite à consulter vos droits en cas de retard.

Enfin, comme dans l’hypothèse d’un retard, vous pouvez exiger le remboursement des frais injustement laissés à votre charge comme les frais de restauration ou bien d’hébergement si cela s’est avéré nécessaire.

 

Exemple pratique d’un cas de correspondance manquée :

 Je pars de Berlin pour rejoindre New-York via une correspondance à Paris en prenant un premier vol Berlin / Paris puis un second vol Paris / New-York.

 Or, sur le premier vol Berlin / Paris, j’ai été victime d’un retard de 1 heure et j’ai malheureusement raté ma correspondance Paris / New-York.

 Le transporteur aérien m’informe que le prochain vol Paris / New-York sera effectué dans 3 heures.

 Ainsi, j’atteindrai ma destination finale New-York avec un retard cumulé de 4 heures par rapport à l’heure d’arrivée initialement prévue si mon premier vol ne m’avait pas fait raté ma correspondance.

 Par conséquent, mon arrivée à New-York, avec plus de 3 heures de retard, me permet de faire valoir mon droit à indemnisation.