Acquérir les bons réflexes Justifix

8 décembre 2016 Categorie : Vos Droits

Encore aujourd’hui, Justifix constate que, bien trop souvent, les passagers victimes d’une annulation, d’un retard ou encore d’un refus d’embarquement, se retrouvent démunis et dans une telle situation, il n’est pas rare d’oublier les réflexes utiles.

Heureusement, grâce aux conseils avisés de Justifix, vous connaissez les gestes qui peuvent faciliter, voir même accélérer, la procédure mise en œuvre pour récupérer votre indemnisation.

 

Mes documents de voyage

Si vous êtes victime d’un retard, d’une annulation ou d’un refus d’embarquement il est très important de conserver une copie de l’ensemble de vos documents de voyage (billets, réservations internet, etc..).

Dans le cas d’un réacheminement à votre destination finale, conservez précieusement tous les documents relatifs au vol de réacheminement (Billets et autres).

 

Vos frais

En raison du problème dont vous avez été victime et si vous devez exposer des frais d’hébergement, de taxi, de restauration ou encore de téléphones alors que la compagnie aérienne devait vous prendre en charge, conservez précieusement l’intégralité de vos preuves d’achat ;

 

A votre arrivée à l’aéroport

Lorsque vous avez connaissance du problème, vous pouvez photographier le tableau d’affichage des vols afin d’apporter la preuve évidente de votre retard ou de votre annulation.

Il peut également être utile de se rendre aux guichets d’information de l’aéroport afin de demander des justifications écrites concernant le problème que vous avez pu rencontrer sur votre vol.

 

Vos relations avec la compagnie aérienne responsable du problème

A l’aéroport :

La compagnie aérienne a l’obligation d’attester que votre vol a subi un retard, une annulation ou que vous avez été victime d’un refus d’embarquement.

Or il n’est pas rare que la compagnie aérienne ne fournisse aucune attestation si on ne lui en demande pas.

Cependant, vous êtes en droit d’exiger une attestation écrite de la part de la compagnie aérienne.

Grâce à cette attestation, la compagnie ne pourra contester, à postériori, le problème que vous avez rencontré

Chez vous :

Si vous avez tenté entré en contact avec la compagnie pour faire valoir vos droits, que vous avez échangé au sujet du problème rencontré, il est utile de conserver l’intégralité des échanges (courriers, e-mail…).