Après la pluie, le beau temps

10 janvier 2017 Categorie : Cas d'exemples

Tous les ans, mon mari et moi passons deux semaines au Portugal pour rendre visite à notre famille. Nous avons pris l’habitude de réserver un vol entre Tours et Porto, commercialisé par la compagnie RYANAIR. En 2012, alors que nous nous attendions de pouvoir embarquer, une annonce a retenti dans l’aéroport indiquant que notre vol était annulé, car l’avion ne pouvait pas se poser à Tours en raison d’un épais brouillard. RYANAIR ne nous a pas proposé la moindre solution pour partir et nous avons donc dû purement et simplement renoncer à nos vacances.

Malgré un pied de grue organisé par mon mari au guichet de la compagnie, et en dépit de nombreuses réclamations adressées via son site internet, RYANAIR ne nous a jamais indemnisés, car elle prétendait que la réglementation en vigueur exonérait les transporteurs aériens de toute obligation lorsque l’annulation d’un vol procède de conditions météorologiques difficiles.

Nous avons donc fait appel à JUSTIFIX, afin de nous épauler pour notre réclamation, et nous avons été plus que réjouis du résultat. A l’issue de la procédure, les juges ont rappelé à la compagnie RYANAIR qu’elle ne pouvait pas se contenter de nous opposer la survenance d’une circonstance extraordinaire pour s’abstenir de toute obligation à notre égard.

Bilan, la compagnie a été condamnée à verser une JUSTIFIX indemnisation de 950 euros par passager

Après La Pluie Le Beau Temps by Justifix on Scribd